Philosophe de formation, je vais et je viens entre Sarrebourg, où je suis né, et Strasbourg, où j’habite. Je m’intéresse plus particulièrement au pragmatisme américain, qui a vu le jour durant la seconde moitié du XIXe siècle, sous l’impulsion d’auteurs comme Charles Sanders Peirce, William James ou John Dewey (c’est à ce dernier que je consacre l’essentiel de mes travaux universitaires). Outre le pragmatisme, je m’intéresse à la philosophie de l’esprit, à la philosophie des sciences et de la connaissance, à l’éthique, à la philosophie des mathématiques et à une métaphysique qui serait d’inspiration pragmatiste.

Par ailleurs, j’essaie de m’échapper un peu de ces cabinets des hommes de lettre que dénonçait déjà Descartes, et de m’impliquer à ma mesure dans la société. Cela passe par un engagement politique et associatif. Depuis le printemps 2018, je préside le centre socioculturel de Sarrebourg.

Je me définis volontiers comme social-libéral, défenseur invétéré de la cause animale, épris de justice, passionné par les idées, athée curieux de toutes les fois, contempteur des corsets genrés, pragmatiste, angoissé par l’existence mais définitivement optimiste. Ce petit blog a pour ambition de partager des réflexions générales sur tous ces sujets qui me tiennent à cœur ; il est alimenté au gré de mes idées et de mes envies. J’espère que vous y trouverez des choses intéressantes !

Bonne lecture,

Nicolas

Almae matres

   
  • Master de philosophie contemporaine (2017, mémoire : « L’esprit en mouvement, la philosophie de l’esprit de John Dewey » sous la direction de Mathias Girel)
  • Maîtrise de philosophie (2016, mémoire sur le réalisme de John Dewey)
  • Licence de mathématiques (2016)
  • Licence de philosophie (2015)